Programme d’autonomisation économique des ouvriers du sel (SWEEP)

Le programme d’autonomisation économique des ouvrières de sel (SWEEP) est un projet collaboratif de la Global Fairness Initiative (GFI) et de la Self Employed Women’s Association (SEWA), conçu pour améliorer les perspectives économiques et l’autonomisation des femmes productrices de sel et leur proposer des solutions d’énergie durable pour réduire les coûts de production afin que les pauvres aussi puissent bénéficier de la «technologie verte».
Capitalisant sur des technologies et méthodes de production durables, des liens améliorés avec des marchés à haute valeur ajoutée et un contrôle local plus important des coûts énergétiques, SWEEP offre aux femmes productrices les outils, l’accès et la voix pour mieux réaliser des profits et atteindre leurs objectifs de subsistance personnels et communautaires. (Proposition de projet SWEEP).

Objectifs

Le but de l’étude était d’identifier les possibilités d’améliorer les moyens de subsistance des familles d’agriculteurs salicoles dans le désert de Little Rann, dans le désert de Kutch, en mettant l’accent sur la réduction des dépenses en carburant pour le pompage de l’eau, en introduisant de préférence des options de technologie d’énergie renouvelable.

Activités

  • Identifier des solutions technologiques appropriées localement et rentables pour améliorer la production de sel et réduire les coûts d’intrants (remplacement des pompes diesel par des solutions technologiques plus efficaces et plus respectueuses de l’environnement).
  • Identifier un mécanisme localement approprié et rentable pour tirer parti des nouvelles technologies afin d’améliorer l’accès des agriculteurs aux services publics et aux infrastructures.
  • Effectuer une analyse complète des coûts associés à la maintenance et au fonctionnement continu des nouvelles technologies et méthodes de production.
  • Évaluer les capacités locales existantes pour la construction et la mise en œuvre de nouvelles technologies.
  • Identifier les mécanismes de financement à long terme appropriés pour les investissements technologiques.
  • Évaluer les obstacles politiques ou administratifs locaux à l’accroissement de la production et des exportations de sel.

Le budget

23.678 €

Stade
Terminé
Période
2010
client
partenaire